Enfant Dyslexique : comment le traiter et le soigner ?

Enfant Dyslexique : comment le traiter et le soigner ?

La dyslexie est parmi les nombreux troubles dont peut être victime l’enfant. C’est un trouble qui se traduit par une difficulté d’apprentissage lors de l’écriture et de la lecture. Selon les dernières statistiques, ce trouble touche près de 5% des enfants, et en majorité les garçons. Si vous avez un enfant Dyslexique à la maison, cet article vous concerne. 

Lire plus : Tout savoir sur la Dyslexie 

Dépister pour mieux traiter

Dans la majorité des cas, les enseignants à l’école sont les premiers qui identifient l’enfant dyslexique. À partir des premières années à l’école, de nombreux signes apparaissent et peuvent mettre les parents sur la pistes. Les plus importants sont :

  • Le retard de la parole chez l’enfant ;
  • Son retard dans le langage ;
  • Des difficultés en conscience phonologique et en graphisme ;
  • Une faible efficacité de sa mémoire visuelle et auditive ;
  • Et quelques difficultés à bien s’organiser dans le temps et l’espace ;

Lire plus : Comment aider un enfant Dyslexique ?

Une fois les parents arrivent à effectuer le dépistage du trouble chez l’enfant, il est plus facile à ce stade de mettre en place un plan d’intervention très bien adapté. C’est un plan qui met en place une méthode de pédagogie très adaptée à votre enfant, sans pour autant émettre un jugement initial sur l’origine des complications rencontrées. C’est à travers un bilan orthophoniste bien détaillé que le spécialiste arrivera à bien déterminer la situation de votre enfant. 

Avant de passer à l’étape du traitement, il faut savoir que certains examens sont très nécessaires pour votre enfant. 

Comme on l’a déjà identifié, les enseignants sont les premiers personnes qui détectent le trouble chez l’enfant. Par la suite, ils peuvent recommander aux parents un ensemble de bilans à faire. Parfois, il s’agit d’un ensemble de tests à faire, ou de quelques uns. Ça dépend de l’état de votre Loulou. Généralement, lors d’une dyslexie, on doit visiter un :

  • Orthophonisyte ;
  • Psychologue ;
  • Ophtalmologiste ;
  • ORL ;
  • Neuropsychologue ;

Comme on l’a très bien indiqué en haut, les parents ne sont pas obligés de faire tous les testes. En revanche, si la situation de l’enfant est très délicate, on vous conseille vivement de les faire.

En ce qui concerne l’orthophonie, le Centre Yasmine Breton pourra vous aider à faire un bilan orthophoniste bien détaillé et professionnel et prendre en charge votre Loulou, afin de l’aider à surpasser ce trouble.

Enfant Dyslexique : Le traitement 

Une fois le spécialiste arrive à détecter le problème, il peut recourir à de nombreuses méthodes pour traiter l’enfant dyslexique. 

La première méthode consiste en une prise en charge rééducative par un orthophoniste professionnelle. À travers une ou plusieurs séances (selon le plan d’intervention), le spécialiste aidera votre enfant à dépasser son trouble. À ce stade, on précise que c’est en fonction du niveau de gravité du trouble que l’orthophoniste déterminera le nombre de séances nécessaires à la rééducation.

Au niveau de la pratique, cette méthode se base sur un ensemble d’activités ludiques, qui sont adaptées au niveau des difficultés propre à chaque enfant. L’objectif de cette rééducation est d’aider l’enfant à être de plus en plus autonome en matière de lecture. Pour ce faire, le spécialiste utilisera plusieurs stratégies de compensation et de consolidation des aptitudes déjà altérées par l’enfant. En fonction du niveau de la gravité du trouble, l’orthophoniste pourra faire appel (ou pas) à d’autres spécialistes, qui sont : 

  • Le psychomotricien (disponible au Centre Yasmine) ,
  • Le psychologue (Disponible aussi) ;
  • Et un orthoptiste ;

Il existe d’autres méthodes qui peuvent venir en aide à l’enfant tout au long de sa vie scolaire. Elles sont d’une importance particulière. Elles se composent de la compréhension et l’accord des différences qui existent entre les enfants, par l’enseignant. Par la suite, les méthodes qui seront utilisées dépendront de la nature de la dyslexie détecté chez l’enfant et des aptitudes qui sont détériorées. 

Pour vous donner une idée bien claire, voici quelques illustrations :

  • Pour les enseignants, il faut s’abstenir des situations dénigrantes, par exemple faire lire l’enfant devant la classe, parler de ses fautes devant tout le monde, … 
  • Faire preuve d’une grande patience et mettre en valeur votre enfant ;
  • Mettre votre enfant dans un environnement tranquille. À titre d’exemple, l’enseignant peut le mettre au centre du tableau ;
  • Mettre à la disposition de l’enfant des leçons enregistrées, si possible ;
  • Réduire le travail à accomplir pour l’enfant ;
  • Privilégier l’évaluation orale au détriment de celle écrite ;

En gros, il est très important d’avoir une relation de confiance entre l’enfant dyslexique et son enseignant. Les parents doivent se réunir assez souvent avec le professeur, avec la présence de l’enfant, afin de trouver des solutions adéquates et adaptées à la situation de l’enfant. Comme ça, l’enfant pourra progresser au fur et à mesure.

Aider votre enfant à la maison 

Tout d’abord, les parents doivent mettre en tête que la dyslexie n’est pas une maladie, mais un trouble. Du coup, il faut utiliser des méthodes, et non pas des remèdes, pour la corriger. 

À la maison, les parents doivent jouer leur rôle sans vouloir se mettre à la place du professeur.

On vous conseille d’assister votre Loulou, au lieu de lui acculer plus de travail. Vous devez donc ajuster aux difficultés qu’il rencontre, tout en mettant en valeur les efforts qu’il fournit. À ce niveau, on vous invite à l’encourager à chaque fois qu’il arrive à accomplir une tâche bien comme il faut.

Donc, vous devez apporter le soutien nécessaire à votre enfant, à partir du rangement de son cartable jusqu’au son emploi de temps. On vous conseille d’utiliser les bonnes méthodes de travail qui aideront surement votre enfant à dépasser son trouble. À ce stade, il est recommandé de visiter un orthophoniste qui vous donnera les astuces à suivre à la maison pour participer activement à la réussite du plan d’intervention mis en place.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *