Les difficultés psychologiques liées aux troubles des apprentissages

Les difficultés psychologiques liées aux troubles des apprentissages

D’après plusieurs psychologues, les troubles d’apprentissages impactent la construction de la personnalité des enfants qui en souffrent. Au niveau de cet article, on va parler des difficultés psychologiques liées aux troubles des apprentissages. Si le sujet vous intéresse, on vous prie de continuer la lecture jusqu’au bout. 

Comme on a bien précisé au niveau de l’introduction, plusieurs psychologues ont constaté que les enfants présentant des troubles des apprentissages rencontrent des difficultés dans la construction de leur personnalité. 

Dans le même sens, plusieurs recherches ont été faites sur ce sujet. Au niveau de cet article, on va essayer de résumer les conclusions des recherches déjà menées, afin de vous permettre de connaitre les incidences psychologiques des troubles cognitifs chez les enfants. Donc, si vous avez un enfant avec un trouble de l’apprentissage, cet article vous concerne. 

Le développement psychologique 

Pendant son développement, il est très difficile pour un enfant (ou un adolescent) avec un trouble de l’apprentissage d’intégrer ce qui est stable et ce qui évolue. Il faut savoir que la construction de leur identité est un acheminement long et très compliqué qui se met en place tôt, tant au niveau relationnel que biologique. Progressivement, l’enfant prendra conscience de son existence en tant qu’une personne dans la relation qu’il a avec les figures d’attachement, puis au travers le regard des autres sur les actions qu’il fait. 

Le développement psychomoteur de l’enfant, de son langage, de sa motricité, de son attention, … l’offre la chance d’expérimenter des liens entre les actions qu’il fait et leurs conséquences. À travers ces différentes expériences, l’enfant va apprendre à maitriser son corps et les effets qui peut avoir sur les différents objets, les événements et même sur les autres personnes. Donc, l’enfant apprend à avoir un impact sur l’environnement qui l’entoure. Aussi, au fur et à mesure, il apprendra à identifier les effets de son comportements sur son propre corps. 

Le développement de l’image de soi 

Une fois l’enfant arrive à faire le lien entre son comportement et ses actions, comme on a cité dans le paragraphe précédent, l’image de soi va se créer automatiquement par l’équilibre entre ses capacités à réguler ses émotions, un raisonnement cognitif adéquat (langage, attention, mémoire, …) et la qualité de ses relations avec les autres. 

Comme l’a bien expliqué Speranza et Valeri, l’image de soi de l’enfant est constituée de différentes composantes, qui sont :

  • La motricité ;
  • La sphère émotionnelle ;
  • La communication ;
  • L’expérience subjective ;
  • L’expérience intersubjective ;

Il faut savoir que la perturbation des trois composantes de la confiance en soi peut déséquilibrer le fonctionnement de l’enfant. L’image de soi est donc le résultat de la dynamique entre le monde interne et le monde externe de l’enfant (ou de l’adolescent). 

En ce qui concerne les enfants sans trouble des apprentissages, il faut savoir que la construction de l’image de soi n’est pas facile aussi. C’est un long processus qui prend du temps, fragile au début, et nécessite un apprentissage au fur et à mesure de l’avancement de l’âge de l’enfant. 

Pour la construction de l’image de soi, elle se fait en deux niveaux :

  • Le premier est la perception de l’écart qu’il y a entre ses compétences et ses idéaux ;
  • Le deuxième niveau concerne la perception que l’enfant a du regard que ses pairs portent sur ses propres compétences ;

Donc, on peut conclure que l’image de soi conditionne la gestion des émotions, les interactions sociales de l’enfant et la motivation à l’apprentissage. 

Dans le contexte des troubles des apprentissages 

Les enfants (et les adolescents) avec un trouble des apprentissages ont, généralement, une vision négative de leurs compétences dans le domaine des apprentissages. Cette pensée négative est le résultat des échecs répétés de leurs tentatives de réussite. Donc, ces enfants vont alors essayer d’éviter les activités et les exercices en question, tout simplement par peur de l’échec et/ou de la critique et/ou des moqueries de la part des autres enfants. Du coup, cette situation peut impacter la possibilité que l’enfant améliore ses compétences. 

Lire plus : Tout savoir sur les troubles DYS

Cette situation va également avoir un impact sur les interactions sociales de l’enfant, et par conséquent sa perception de lui-même, qui est très influencée par l’image qu’il a du regard que porte les autres sur lui. 

Que faire donc ?

Pour les parents, il est très important d’avoir les compétences pour repérer les émotions impliquées dans ce que vous montrent vos enfants, c’est-à-dire la tristesse, la colère, le sentiment de l’injustice, ou un besoin d’être rassuré, compris, … Si vous arrivez à identifier la demande implicite de votre enfant, vous pouvez y associer un besoin et par la suite répondre aux attentes de votre Loulou. 

Si vous voulez lire des livres qui parle de la confiance en soit, l’estime de soi des enfants avec ou sans troubles des apprentissage et le bien-être, voici une liste qu’on vous propose :

Pour les enfants :

  • C’est la vie, Lulu ! – Je me trouve nulle, de Florence Dutruc ;
  • Gabriel a peur de ne pas y arriver, de Clara le Picard ;
  • Moi, je m’aime, de Karen Beaumont ;
  • Max se trouve nul, de Dominique de Saint Mars ;

Pour les parents :

  • La confiance en soi de votre enfant, de Gisèle George ;
  • L’estime de soi des 6-12 ans, de Danielle Laporte ;
  • J’aide mon enfant à développer son estime de soi ;

Ce sont des livres très intéressantes, que vous pouvez commander sur Amazon. 

Rencontrer un psychologue 

Face à ce genre de difficultés, le rôle d’un psychologue est d’accueillir la souffrance de l’enfant (et de l’adolescent), ainsi que celle des parents qui sont, dans la plupart des cas, bien démunis face à la situation de leurs enfants.

Le spécialiste reformule les difficultés et les explications diagnostiques et thérapeutiques. Il peut aider les parents à comprendre la situation et les apporter les réponses nécessaires aux questions qui les agacent. Aussi, il peut aider l’enfant à apprendre à gérer ses émotions, à apprendre confiance en lui et à retrouver une bonne estime de soi. 

Centre Yasmine peut vous aider aussi. Vous pouvez nous contacter tout de suite pour prendre un rendez-vous avec notre spécialiste. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *